Commande de proximité, conservation, livraison... ce qu’il faut savoir

Questions-réponses - Le 23 avril 2020



Rempotage aux pépinières Charentaises. © Antoine Daganaud / Pépinières Charentaises.

Est-il possible de se faire livrer actuellement ? Est-ce possible de planter des végétaux à l’automne ? En cette période de crise, Cité Verte répond à toutes vos questions.

Les horticulteurs et les pépiniéristes français sont-ils actifs pendant le confinement ?

Oui, ils disposent d’une production variée et malgré le confinement, la majorité de leurs salariés répondent présents pour maintenir et vous offrir le stock le plus complet. La France compte plus de 16 000 hectares de cultures avec toutes les plantes, toutes les forces, tous les conditionnements et dont les disponibilités sont accessibles par tous les professionnels, via notamment Végéstock.

Fiche Locavert



Vous pouvez également consulter la fiche Locavert pour favoriser un achat local de qualité.




Combien de temps les producteurs peuvent-ils conserver les végétaux ?

Les végétaux arrachés en mars peuvent être maintenus en jauge dans un état correct jusqu’à mai. Selon le pépiniériste Antoine Daganaud, « il faut dans ce cas de figure les protéger d’un excès de soleil tout en veillant à ce qu’ils ne manquent pas de lumière ». Un arrosage régulier est aussi essentiel. 

Mais si les chantiers sont retardés considérablement, jusqu’à l’automne par exemple, la meilleure option reste le conteneur, la motte « coco » ou le « air pot ». Cette dernière option est plus coûteuse car l’entretien plus complexe.

Quant aux végétaux produits en culture hors-sol, ils sont maintenus en production chez vos pépiniéristes et horticulteurs et ne risquent rien jusqu’à la plantation, même estivale.

Il s’agit donc de garder en tête que de nombreux végétaux réservés et/ou arrachés en pépinières ne pourront être sauvegardés indéfiniment, d’où l’urgence de poursuivre les chantiers en cours.

Est-ce possible de planter des végétaux à l’automne ?

Il est tout à fait possible d’assurer des plantations au-delà du printemps avec des végétaux adaptés.

Si les plantes sont déjà achetées et en instance de livraison, il est possible de négocier une remise en culture avec votre fournisseur pour une plantation à l’automne, avec versement d’un acompte pour amortir les frais supplémentaires engendrés (notamment de conservation et d’entretien).

 

Est-il possible de se faire livrer actuellement ?

Oui, car pépiniéristes et horticulteurs ont maintenu leur activité pendant la crise sanitaire et assurent la logistique pour satisfaire les clients professionnels. Ils se tiennent à votre disposition avec différents outils adaptables à votre situation. Les producteurs français ont en effet déjà pour la plupart expérimenté des livraisons sur tous les continents dans des conditions climatiques à chaque fois différentes.

Quid de la livraison à la fin du confinement ?

Si vous préférez plutôt attendre la sortie de crise, il faudra anticiper la disponibilité variable des transporteurs et des végétaux, ainsi que le temps de préparation des commandes qui risque d’être rallongé. C’est pourquoi il est nécessaire de réserver dès à présent les végétaux pour les plantations d’automne. 

Est-il possible de relancer les chantiers engagés ?*

Oui, car des règles sanitaires ont été établies pour que les chantiers puissent se dérouler sans danger. Les collectivités respectent leur plan de continuité d’activités (PCA) et les entreprises de paysage peuvent se référer aux exemples de PCA donnés sur les sites de l’UNEP et VAL’HOR.  

* Pour information, cette question sera traitée plus précisément dans une prochaine newsletter Cité Verte sur la reprise des chantiers.

Pour en savoir plus, consulter : https://www.valhor.fr/a-propos-de-valhor/covid-19/