Quand et pourquoi semer du gazon ?

Questions-réponses - Le 29 June 2021



Parc Nelson Mandela, Épernay (51). © A. Smythe.

Rappelons que les propriétés d’un sol engazonné sont multiples :

  • La température est de 5 à 9 degrés inférieure sur une pelouse que sur de l’asphalte ou du béton.
  • Il absorbe jusqu’à 7 décibels soit un bruit perçu comme 5 fois moins fort que sur une surface identique bétonnée.
  • Il capte de 3 à 6 fois plus de poussières qu’un sol nu.
  • Il préserve la qualité de l’eau grâce à ses capacités de filtre naturel : les produits chimiques sont décomposés en matériaux inoffensifs par la microfaune et les bactéries présentes dans le sol.
  • Il peut assimiler jusqu’à 12 tonnes de CO2 par an et par hectare.

Si les périodes de semis varient selon la région géographique, deux périodes sont à privilégier : le début du printemps (avril) et le début de l’automne (fin août – début septembre). De manière générale, le semis germe plus facilement lorsque la température du sol dépasse 10°C. Il faut donc veiller à surveiller les gelées pour semer après la dernière gelée du printemps et avant la première gelée de l’automne. Dans certaines zones géographiques, et en fonction des conditions agronomiques, le semis peut s’effectuer avant la chute de neige.
Il est indispensable de prévoir un arrosage, si possible intégré, pour assurer une irrigation régulière du semis.
La mise en œuvre réussie d’un gazon passe par le recours aux conseils et prestations d’un professionnel du paysage.

A noter : il existe un label officiel et une certification  pouvant guider le choix de semences de gazon : Le Label Rouge, garantissant une qualité supérieure des semences, et la certification Pelouse Ecodurable, pour des espaces plus économes en eau et générant moins de déchets de tonte.

Guide pratique du gazon urbain et de la gestion différenciée

En savoir plus : Guide pratique du gazon urbain et de la gestion différenciée, SEMAE, 2017

Règle professionnelle UNEP - SFG – AIF – FFP - HORTIS : travaux de mise en œuvre des gazons – P.C.4 , 2013