Le jardin argenté, lieu de vie participant au rayonnement de l’École centrale

Établissement Public d’Aménagement Paris-Saclay - Gif-sur-Yvette (91)
MAÎTRES D’OUVRAGE PUBLICS ET BAILLEURS SOCIAUX • INFRASTRUCTURES - Candidat aux Victoires du Paysage 2020

 

 

© P.Y. Brunaud

L’arrivée de l’École centrale Supélec, d’une superficie de 20 000 m2 a nécessité de repenser l’espace vert résiduel existant sur le campus. Plusieurs enjeux entouraient donc ce projet d’aménagement paysager : répondre aux enjeux climatiques en proposant une solution pérenne à la gestion des eaux pluviales à l’échelle du quartier, créer un lieu de vie, de lien social et de bien-être pour les usagers, participer à l’attractivité du territoire, conserver le patrimoine arboré existant et s’inscrire dans la trame des nouveaux espaces publics du plateau de Saclay.
La fonctionnalité de gestion des eaux pluviales du jardin se traduit par un travail de nivellement, proposant des prairies en pente douce, inondables, et assurant le renouvellement en eau, d’une zone humide recréée en point bas de la parcelle.
Lieu de nature et de fraîcheur grâce à son patrimoine arboré, sa prairie fraîche, la mouillère et sa diversité d’usages, le jardin argenté est un espace vert, lieu de vie pour les usagers et la biodiversité.
L’accroche du jardin s’inscrit directement en limite du deck en intégrant une rive urbaine, tenue et structurante. Celle-ci se retrouve dans le jardin par la création d’un quai et de gradins, puis une passerelle permettant l’accès au parvis de l’École centrale. Les bosquets d’arbres existants de belle hauteur sont conservés et valorisés dans le projet. Ils constituent l’identité forte du jardin et garantissent une atmosphère de qualité par une présence végétale remarquable.

- Maîtrise d’ouvrage : Établissement Public d’Aménagement Paris-Saclay (EPAPS).
- Paysagiste concepteur : Pascal Cribier – Phytoconseil.
- Entrepreneur du paysage / Mandataire du projet : D’ici là Paysages et Territoires.
- Pépiniéristes : Pépinières Chatelain – Lappen.
- Date de réception du projet : décembre 2017.

Galerie photos

© P.Y. Brunaud