« Les pratiques des habitants changent avec les nouveaux aménagements »

Point de vue - Le 28 novembre 2019


Le maire de Duclair (76), Jean Delalandre, revient sur les aménagements qui ont permis à sa commune d’obtenir le label Villes et villages fleuris, de gagner en attractivité et de changer le quotidien de ses habitants.

Jean Delalandre. © Mairie Duclair

Pour quelle raison la commune de Duclair s’est-elle engagée dans une labellisation « Villes et villages fleuris » ?

Cela fait environ quinze ans que nous sommes labellisés, et nous détenons les « 3 Fleurs » depuis 2013. La volonté de s’engager dans cette démarche découlait du souhait de renforcer l’esthétique de la ville en aménageant à la fois ses rues et espaces publics, afin de la rendre plus dynamique et de lui donner du souffle.

Depuis mon arrivée en 2014, nous voyons davantage le label sous son aspect attractivité et environnement. Nous souhaitons offrir aux habitants de Duclair une nouvelle manière de concevoir la végétalisation des villes, loin du simple fleurissement. En faisant l’expérience de nos différents espaces verts, ils apprécient une ville à la croisée de la ruralité et du monde urbain.
Jean Delalandre © Mairie Duclair


Quels aménagements et initiatives vous ont permis d’obtenir votre 3ème Fleur ?

Nous avons mené de nombreux aménagements d’espaces publics. Tout d’abord, nous avons procédé à des travaux considérables sur la place de la Mairie, qui était autrefois entourée d’un parking goudronné. Cet espace de 6000 m2 est devenu une place arborée et aménagée avec des espaces de détente et de jeu pour enfants en complément du stationnement : c’est un réel succès.

D’autre part, nous avons créé un arboretum sur une ancienne friche industrielle, devenue le Parc des Eaux Mêlées, où les habitants peuvent déambuler librement en améliorant leur connaissance des arbres. À proximité, sur un terrain non constructible, nous avons créé des vergers municipaux, avec des pommiers et des poiriers. Grâce à notre communication, les habitants se sont appropriés les lieux. Ils s’y promènent et y cueillent les fruits.


Les quais de Seine de Duclair ont été entièrement re-végétalisés. © Ville Duclair.

Par ailleurs, les quais de Seine ont fait l’objet d’une re-végétalisation en phase avec la fin de l’utilisation des produits phytosanitaires. Nous prévoyons d’ailleurs d’installer des capteurs pour mesurer la qualité de l’eau et de l’air suite à ces aménagements, ainsi que les éventuelles fluctuations de température pendant les périodes chaudes.

Enfin, la ville de Duclair organise chaque année un concours des maisons, fermes et commerces fleuris, que les habitants apprécient tout particulièrement. Des visites d’espaces fleuris en compagnie du responsable des espaces verts de la ville rencontrent aussi beaucoup de succès. C’est un sujet qui leur tient à cœur !


À gauche : Les lauréats du concours des Maisons fleuries de 2019 avec le maire, Jean Delalandre. À droite : Les visites guidées d’espaces fleuris aux côtés du responsable des espaces verts de la Ville rencontrent un franc succès auprès des riverains. © Ville Duclair.

Quels ont été les apports de ces aménagements pour la commune ?

Ils ont engendré différentes améliorations, tant au niveau de la biodiversité que sur le plan économique. Prenons l’exemple de la place de la Mairie. Grâce à son réaménagement et la mise en place d’un espace vert, l’activité ainsi que le trafic des piétons et des vélos se sont renforcés. Nous sommes parvenus à retenir en ville des gens que l’on ne parvenait pas à retenir auparavant, car ils sautaient dans leur voiture en sortant des commerces et du théâtre et rentraient directement chez eux. Désormais, ils déambulent plus longtemps dans le parc, profitent des services de la ville et fréquentent les bars et restaurants. En requalifiant cet espace, nous avons changé les pratiques des habitants.

Cela nous a valu de remporter le Prix d’attractivité de Seine-Maritime et nous a apporté une certaine visibilité. Aujourd’hui, des communes nous sollicitent afin de s’inspirer de notre démarche.

Avez-vous des conseils à donner à des élus qui souhaiteraient verdir à leur tour leur commune ?

Comme de nombreuses villes l’ont déjà fait, je leur dirais tout d’abord de venir visiter Duclair s’ils souhaitent constater l’étendue des aménagements, car c’est toujours bien de voir les choses en vrai. Plus important encore, ils doivent avoir une fibre pour ces questions végétales ou s’y intéresser. Il faut saisir toutes les opportunités pour lier sa ville au végétal. Il est par exemple possible pour certaines communes d’intégrer un parc régional naturel, ce qui représente une occasion unique de s’inscrire dans le bon état d’esprit et de bénéficier des conseils de professionnels.

A lire aussi
Centre de lutte contre le cancer François Baclesse Lauréat des Victoires du Paysage 2014 Point de vue - Le 30 novembre -1
Le rôle des professionnels du paysage Michel Audouy, Président de la Commission des métiers du paysage - VAL'HOR Point de vue - Le 30 novembre -1
Le rôle de l'association des Eco-maires Guy Geoffroy, Président des Eco-maires Point de vue - Le 30 novembre -1