Le végétal une solution incontournable pour répondre au défi climatique

Enquête - Le 14 septembre 2015


Pour une politique volontariste en faveur d'une Ville durable

Offrir un cadre de vie sain et agréable à une population toujours plus nombreuse, transformer les villes en tenant compte du changement climatique : un défi pour chaque commune dans son schéma de développement durable.

Fortement concernées par les phénomènes d'îlots de chaleur, et dans un contexte d'augmentation des épisodes de canicule, les villes ont de plus en plus intérêt à végétaliser l'espace public.

 

 

Une solution d'autant plus appréciée qu'elle génère de multiples bénéfices : amélioration de la qualité de vie, de la santé et du bien-être des populations, du lien social, de l'attractivité du territoire...

À l'heure où le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) prévoit une augmentation globale de la température terrestre de 4 °C en moyenne d’ici à 2050, le végétal et l’aménagement paysager s’imposent définitivement comme des leviers d’action efficaces pour réduire la vulnérabilité de nos villes.


Les propositions des professionnels du végétal

Afin d'abaisser la température et créer des continuités écologiques qui favorisent la biodiversité, les entreprises du paysage ont réalisé un guide climat avec cinq propositions à l’attention des décideurs :

1- (Re)créer des îlots de fraîcheur en ville
En jouant le rôle de « climatiseurs urbains », les végétaux permettent de rafraîchir les rues de 0,5 °C à 2 °C. En intégrant le végétal de façon systématique dans les aménagements, la végétalisation urbaine peut être facilement densifiée.

2- Contrebalancer l’étalement urbain par des aménagements paysagers
La végétation urbaine contribue au cycle naturel de l’eau en offrant des espaces naturels de rétention qui permettent de limiter les risques d’inondations et de recharger les ressources souterraines.
 

3- Planter des arbres pour stocker le CO2 et filtrer les polluants
Les végétaux en général, et les arbres en particulier, sont considérés comme des puits de carbone grâce à leur importante capacité à piéger le gaz à effet de serre tout au long de leur vie.

4- Créer des trames vertes et bleues pour développer la biodiversité
Il s’agit de créer une continuité écologique, parsemée de réservoirs de biodiversité (parcs, jardins, cours d’eau aux rives végétalisées, promenades plantées, toitures et murs végétalisés...).

5- Privilégier les circuits courts et revaloriser les déchets verts
La généralisation du « zéro pesticide », la contribution au développement de l’économie locale et à la réduction des émissions des gaz à effets de serre vous incitent à valoriser les déchets verts.

 

Source : UNEP 2015. Guide Climat : les 5 propositions des entreprises du paysage aux décideurs. Sources des informations et conseils à retrouver sur : www.lesentreprisesdupaysage.fr

A lire aussi
Urgence climatique ! Parcs résilients et infrastructures vertes, pour des villes vivables Enquête - Le 29 mars 2019
« Innover dans la gestion des espaces verts, une nécessité ! » Christophe Béchu, Sénateur-Maire d'Angers Enquête - Le 15 septembre 2015
La végétation, une solution pour lutter contre les îlots de chaleur urbains à Paris

La végétation, une solution pour lutter contre les îlots de chaleur urbains à Paris



Enquête - Le 22 juin 2017

En 2007, la Ville de Paris a voté un plan « Climat » visant à réduire sa part de responsabilité dans le changement climatique global.

En savoir +
Evaluation des impacts : les bienfaits de l'arbre en ville

Evaluation des impacts : les bienfaits de l'arbre en ville



Enquête - Le 14 septembre 2015

Les bienfaits de l'arbre en ville selon le Programme de recherche VegDUD.

En savoir +