La végétation, une solution pour lutter contre les îlots de chaleur urbains à Paris

Enquête - Le 22 juin 2017

 

En 2007, la Ville de Paris a voté un plan « Climat » visant à réduire sa part de responsabilité dans le changement climatique global. Pour ce faire, elle a initié un projet de recherche Épicéa* avec Météo-France et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) afin de mieux comprendre les phénomènes climatiques urbains, et notamment la question de l’îlot de chaleur urbain (ICU) parisien.

La ville de Paris, du fait de sa densité urbaine, possède en effet un climat plus doux que le reste de la région. Parmi les leviers identifiés pour lutter contre le réchauffement, la végétation occupe une place de choix.

L'étude a ainsi mis en avant l'existence de contrastes climatiques importants d'une zone de végétalisation dense à une zone peu végétalisée allant jusqu'à 4 degrés de différence**.

La création d'îlots de fraîcheur avec l’introduction d’une strate végétale a été avancée comme une mesure prioritaire à mettre en place à Paris pour lutter contre les ICU. La capitale travaille aujourd’hui à un plan d’adaptation au changement climatique et étudie sérieusement les « îlots de fraîcheur » que constituent les espaces verts.

Places, esplanades, terrasses doivent prioritairement être investies pour créer des lieux de végétalisation dense, véritables espaces aériens de fraîcheur.

Pour en savoir plus : http://www.apur.org

* Etude Pluridisciplinaire des Impacts du Changement climatique à l’Echelle de l’Agglomération parisienne.
** Entre le parvis de la gare de l'Est et l'entrée du parc des Buttes-Chaumont.

Evaluation des impacts : les bienfaits de l'arbre en ville

Evaluation des impacts : les bienfaits de l'arbre en ville



Enquête - Le 14 septembre 2015

Les bienfaits de l'arbre en ville. 

En savoir +